Design for change

Design for change est un concours international annuel qui invite des étudiants d’écoles d’art et de design à proposer des projets sur des questions contemporaines de société (agriculture urbaine, nouvelles sociabilités etc.). Il est co-organisé par Lille Design promoteur du design dans la métropole lilloise, dont le siège est à Tourcoing. Les étudiants de troisième année sont invités au sein de l’atelier pluridisciplinaire de l’Ésä, associant artistes, designers, philosophes à concevoir, structurer et proposer des projets répondant aux conditions de ce concours, à en réaliser des maquettes et, pour certains d’entre eux, l’installation à échelle 1 d’un prototype sur le territoire urbain. Cet atelier fonctionne sur le mode de l’accompagnement d’une réponse à appel d’offre, il comporte donc une forte dimension professionnalisante. Ainsi est-ce avec une position d’artistes que les étudiants de l’Ésä participent au concours Design for change.

En partenariat avec Lille Design depuis 2011.

2011 : L’assise urbaine

La Résidence Design est un concours organisé en partenariat avec Art Point M / La Braderie de l’Art et Lille Design. Il a pour objectif de relire les codes du design urbain à l’aune de l’éco-design et de repenser un espace public, mieux partagé, tenant compte de l’évolution des modes de vie dans une ville en perpétuel changement. Les 5 designers ou équipes pluridisciplinaires sélectionnés sont accueillis à l’Ésä et chacun est assisté par un groupe d’étudiants de l’école durant la réalisation des prototypes. Les moyens de production et les ateliers sont mis à disposition des designers pendant 5 jours, sous la houlette de Stéphane Cabée, enseignant à l’Ésä les traverses de la 3D simulé au volume. L’immersion et le travail intensif sur les prototypes permettent aux étudiants de se confronter à la mise en œuvre d’un projet professionnel qui nécessite une complète implication et une grande réactivité. A l’image des projets qui intègrent l’utilisation de matières respectueuses de l’environnement et/​ou provenant du recyclage, les designers conçoivent leurs prototypes en matériaux de récupération. Les contraintes de faisabilité, de disponibilité des matériaux ou de leur transformation, amènent professionnels et étudiants à envisager ensemble d’autres pistes et à adapter les ressources et les moyens à la volonté du projet.

Intervenants

Julien Kieffer, Atelier Michel Dupont, Antoine Sion, Florian Debal, Mickaël Gaujoux, Benjamin Pailhe, Julien, Mag Lab, Johann Aussage, Vincent Gobber Antony Quistin

Valorisation

Transat, atelier transdisciplinaire 2011

2012 : La pause urbaine

Résidence de designers en collaboration avec Art Point M et Lille Design organisée à l’Ésä-npdc.

Inventer un mobilier urbain ou un scénario d’espace public, dans une fusion entre design, urbanisme et scénographie urbaine. Le thème est la Pause urbaine, ou comment mettre la ville entre parenthèses l’espace d’un instant de détente, d’isolation dans l’intensité. Élargissant la réflexion au delà de l’objet « banc public » (résidence design 2011), il est question en 2012 d’imaginer de nouvelles formes afin de suggérer de nouveaux usages de l’espace public : un espace public mieux partagé, où l’on se retrouve, et qui prend en compte l’évolution des modes de vie dans une ville en perpétuel mouvement. La résidence a aussi pour objectif de relire les codes du design urbain par l’éco-design : les prototypes seront réalisés à partir de matériaux respectueux de l’environnement dans leur conception, dans leur process de fabrication, dans leur utilisation et enfin dans la gestion de leur fin de vie ou de leur recyclage. Cette démarche constitue sans conteste un enjeu majeur pour la modernisation durable de l’espace public.

Intervenants

Julien Kieffer, Isabelle Daëron, Atelier Michel Dupont, Étienne Barlot, YA+K, collectif architectes 

Valorisation 

Transat, atelier transdisciplinaire 2012

2013 : La place de l’eau dans la ville

Résidence de designers en collaboration avec Art Point M et Lille Design organisée à l’Ésä-npdc.

L’eau comme ressource et énergie est un élément structurant de l’urbanité. Mais l’eau est d’abord vitale, elle constitue 65 % du corps humain. Ainsi l’eau et sa distribution dans la sphère publique comme dans la sphère privée doit être sans cesse réinterrogée au regard des attentes et des contraintes économiques, environnementales et des évolutions de la société. Les usages de l’eau méritent à ce titre d’être réinterprétés afin qu’ils apportent des réponses nouvelles à la nécessité de s’abreuver ou de satisfaire à des besoins d’hygiène corporelle, pour ne citer que quelques exemples. Ce qui est demandé aux candidats aujourd’hui, c’est d’envisager un scénario innovant de l’eau dans l’espace public. De la fontaine aux souhaits numériques, à la mise en place d’une gamme de produits visant à améliorer l’ergonomie des bouches d’égouts en passant par la création d’une ligne d’objets éco-durables répondant aux différentes utilisations domestiques de l’eau dans la ville, il s’agit de répondre à une problématique du rôle social de l’eau dans l’espace public.

Intervenants

Elise Morin, Florent Albinet , Olivier Cortes, Jade Meneve

Valorisation 

Transat, atelier transdisciplinaire 2013

2014 : A change for design

Résidence de designers en collaboration avec Art Point M et Lille Design organisée à l’Ésä-npdc. L’Ésä reçoit, pour la quatrième année, la Résidence Design organisée en partenariat avec Lille Design et Art point M. Cette édition se déroule du 6 au 10 octobre et accueille 6 équipes de designers qui élaborent les prototypes des projets présentés au concours Design for Change. Repenser les lieux collaboratifs sous la forme de labo d’échange et d’espaces d’émulation des idées, inventer une machine de prototypage à base de récupération des plastiques, provoquer la rencontre par le mobilier urbain, rendre à la fabrication de la bière ses valeurs de partage, réimplanter le textile par une approche écologique, les projets déployés cette année questionnent le design dans ses valeurs sociétales et humaines.

Intervenants

  • Taylor Kuhn, Reid Henkel Et Leah Cabrera, Clémence Courtaban et Aurélien Marty, Ambroise Jugan, Erwan Leguay, Baptiste Corbet, Jean-Edouard Cistacq et Jean Montfort de l’Ésad

Valorisation 

Transat, atelier transdisciplinaire 2014