Design écosocial, convivialités, pratiques situées et nouveaux communs

Design écosocial 2018

Le design écosocial désigne une position critique rendue nécessaire par une situation sans précédent : notre mode de vie actuel rend notre existence insoutenable écologiquement et socialement. Depuis quelques années existe pourtant un design « responsable », « éthique » ou « soutenable », transformant en profondeur les pratiques issues du modèle industriel dominant. Mais rares sont les démarches qui proposent...

Le design écosocial désigne une position critique rendue nécessaire par une situation sans précédent : notre mode de vie actuel rend notre existence insoutenable écologiquement et socialement. Depuis quelques années existe pourtant un design « responsable », « éthique » ou « soutenable », transformant en profondeur les pratiques issues du modèle industriel dominant. Mais rares sont les démarches qui proposent explicitement de définir le projet de design selon des conditions et des finalités à la fois écologiques et sociales. Réunissant des réflexions de philosophes, économistes, géographes, ingénieurs, architectes, urbanistes et designers, cet ouvrage propose une première approche multidisciplinaire des enjeux d’un design écosocial de l’échelle de l’objet à celle du territoire. Champ de recherche et de création émergent, le design écosocial apparaît ici dans la diversité des situations, des acteurs, des démarches, comme dans les controverses conceptuelles et les tensions politiques qui le rendent en parfaite adéquation avec la complexité de notre condition contemporaine.
Sous la direction de Ludovic Duhem et Kenneth Rabin

Plus d’informations

La graphique et le traitement graphique de l’information

Jacques Bertin 2017

Lorsqu’il composa son ouvrage connu sous le nom de Géographie, considéré comme une œuvre fondatrice de la cartographie occidentale, le Grec Claude Ptolémée (ca. 90 – 168) semble s’être interrogé sur les questions relatives à la « visualisation de données » en des termes précurseurs. Son Γεωγραφικὴ Ὑφήγησις (titre dont la traduction littérale serait Manuel pour dessiner une carte du monde), probablement rédigé...

Lorsqu’il composa son ouvrage connu sous le nom de Géographie, considéré comme une œuvre fondatrice de la cartographie occidentale, le Grec Claude Ptolémée (ca. 90 – 168) semble s’être interrogé sur les questions relatives à la « visualisation de données » en des termes précurseurs. Son Γεωγραφικὴ Ὑφήγησις (titre dont la traduction littérale serait Manuel pour dessiner une carte du monde), probablement rédigé vers 150, était un ambitieux projet consistant d’une part à réunir toutes les connaissances géographiques de son temps sous forme de données, et de l’autre à cartographier l’intégralité du monde connu. Ce vaste ensemble, exceptionnel pour l’Antiq­­­­­­­uité tant au niveau théorique qu’en ce qui concerne l’immense catalogue de (coor)données qu’il renferme, exigeait à la fois une véritable rigueur scientifique et une réflexion sur la place de la (carto)graphique en tant qu’élaboration d’un système de représentation visuelle basé sur le traitement ordonné d’informations textuelles.

Plus d’informations

Dialectique du monstre

Sylvain Piron 2015

Fonctionnaire de l’administration des papes d’Avignon, Opicino (ou Opicinus) de Canistris (1296 – 1355) a produit, pour son propre compte, des diagrammes déconcertants où se mêlent cartes et corps, symboles astraux et religieux. Exhumés peu à peu au cours du siècle passé, ses manuscrits suscitent encore de nombreuses interrogations. Sous la forme d’une enquête, Dialectique du monstre explore les différentes...

Fonctionnaire de l’administration des papes d’Avignon, Opicino (ou Opicinus) de Canistris (1296 – 1355) a produit, pour son propre compte, des diagrammes déconcertants où se mêlent cartes et corps, symboles astraux et religieux. Exhumés peu à peu au cours du siècle passé, ses manuscrits suscitent encore de nombreuses interrogations. Sous la forme d’une enquête, Dialectique du monstre explore les différentes facettes d’une œuvre complexe et fascinante.

Ouvrage publié avec le concours du Centre de recherches historiques (UMR 8558 – EHESSCNRS), de l’Association de recherche en biologie humaine et de l’École supérieure d’art de Cambrai. Avec le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Plus d’informations

Dictionnaire historique et critique

Pierre Bayle 2015

Le Dictionnaire historique et critique de Pierre Bayle a marqué son époque en raison du travail titanesque de Pierre Bayle pour corriger les erreurs historiques contenues dans les précédents dictionnaires d’envergure qui furent publiés au XVIIe siècle. L’objectif de Pierre Bayle est donc de corriger et de commenter les propos tenus par d’autres auteurs, mais...

Le Dictionnaire historique et critique de Pierre Bayle a marqué son époque en raison du travail titanesque de Pierre Bayle pour corriger les erreurs historiques contenues dans les précédents dictionnaires d’envergure qui furent publiés au XVIIe siècle. L’objectif de Pierre Bayle est donc de corriger et de commenter les propos tenus par d’autres auteurs, mais aussi d’y apporter un appareil critique conséquent. Ce travail historiographique – qui concerne principalement les religions et la philosophie – aboutira à la première édition du Dictionnaire en 1697, sous forme de deux volumes. Pierre Bayle continuera ensuite à corriger ses propres erreurs, jusqu’à la cinquième édition du Dictionnaire en 1734, considérée comme l’édition définitive.

Plus d’informations